Courir … pour ne pas tourner en rond!

C’est la pratique de la course à pied qui a amené le photographe Franck Courtès (Libération, …) à l’écriture (l’initiation au jogging étant elle-même venue suite à la lecture de Murakami; l’enchaînement est amusant). L’auteur d' »Autorisation de pratiquer la course à pied » (2013) et « Toute ressemblance avec le père » (2014) se confie à Rue89:   « Si je ne cours pas, je tourne toujours en rond, je suis de mauvaise humeur. Quand je cours, je cours après la joie, la joie de vivre, l’élan, le mouvement. J’ai besoin d’être dans un mouvement intellectuel. C’est parallèle à tout le reste, ça me structure. Si j’ai bien couru, je me sens apte à vivre plus fort ». Lisez ici l’interview complète recueillie par Rénée Greusard.